La version 3 du forum basé sur le manga d'Akira Amano. Les camps mafieux ont besoin de vous plus que jamais !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Turritopsis Nutricula

Aller en bas 
AuteurMessage
Iksu
Boss des Unendings - Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 28

MessageSujet: Turritopsis Nutricula   Mar 22 Fév - 0:45

" Fait chier !"

+ Il suffit de dormir pendant quelques jours pour qu'on fasse des découvertes intéressantes, j'espère juste qu'aucun abruti de scientifique amateur ai pris cette histoire de méduse immortelle au sérieux, elle est à moi, à moi ! +

Iksu roulait à 110 miles par heure en direction de la côte Mexicaine qui donnait sur les caraïbes. Dans ces eaux aux températures élevées séjournait une méduse de 4 à 5 millimètres dont on prétendait qu'elle pouvait inverser son flux de vieillesse ! Et avec Iksu ce n'était pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Après avoir rechargé ses batteries en dormant pendant 4 jours, il avait redémarré au quart de tour dès qu'il avait eu vent de cette info, nombreux étaient ses informateurs. Il se dirigeait donc vers la plage, comme le ferait n'importe quel touriste en quête de baignade ou de rencontres plus ou moins habillées. La plage en vue, Iksu ralentit le rythme pour éviter d'écraser des passants, il n'avait prévu de module de congélation uniquement pour quelque méduse, plus un aquarium pour en conserver des vivantes. Poussé par une pointe de paranoïa, Iksu surveillait constamment la voiture, les précieux outils qu'elle renfermait ne devaient être égarés en aucun cas, il cherchait un vague espace où la famille pourrait bâtir un manoir dans les temps qui viennent. Il brûlait d'envie de trouver cette méduse, il en chercha pendant des heures, nageant et nageant en tout sens.

"Où est-ce que cette foutue bestiole se terre bon sang ! Montre toi, c'est pour la science !"

Le maître-nageur ayant cru à une crampe en voyant crier un homme en pleine mer, il se jeta à l'eau pour aller secourir Iksu, qui l'envoya paître gentiment. C'est que pour un scientifique il était plutôt sportif, considérant que l'immortalité se devait d'être obtenue dans un corps en bon état. Il décida finalement de faire une pause et s'étendit sur une serviette, bien à l'ombre d'un parasol par crainte de la nocivité des UV sur l'ADN. C'est là qu'il remarqua quelques figures à l'air savantes. Le doute se confirmait

"Ainsi donc cette histoire de méduse doit-être fondée. . . Regardez moi ces connards, même s'ils se baladaient avec un panneau : Je suis un scientifique. ils seraient plus discrets. . . Tant pis pour la non-violence d'aujourd'hui, la plage sera souillée ce soir."

Mais Iksu n'avait pas encore remarqué de mystérieux personnages, qui eux aussi avait des comptes à rendre à cette pauvre méduse. . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi Sakamoto

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 23
Localisation : Pas très loin

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Ven 4 Mar - 17:29

Après qu'on lui ait donné des informations sur une mystérieuse méduse, Kasumi se porta volontaire pour aller vérifier si cette rumeur était vraie. Cette histoire l’intriguait mais malheureusement, pour cette mission elle allait devoir coopérer avec un autre membre des Spadas. Elle décida de partir en avance pour prendre des repères. Par politesse elle écrivit un message pour sa partenaire:

Retrouve-moi au café ''El Rosario'' à la sortie de l'aéroport au alentour de 12h. Je suis déjà partie pour récolter quelques informations qui pourraient nous êtres utiles.
Kasumi

Elle le posa sur la table du salon pour être sûre qu’elle le voit. Kasumi sortit et prit le premier avion en direction du Mexique et fût sûre d'arriver la première sur le terrain. Quelques heures plus tard elle arriva au Mexique et sans perdre de temps elle se balada dans les quartiers et alla jeter un coup d’œil chez un marchand de journaux. Elle regarda les magazines pour scientifiques mais aucun ne parlait d’une méduse immortelle. Déçue, elle quitta le magasin et se rapprocha ensuite des côtes Mexicaines, un lieu extrêmement fréquenté, voir même anormalement trop fréquenté. Elle alla au bord de la mer, mais hors de question d’aller dedans toute seule, surtout de s’éloigner pour voir si il n’y avait pas cette fameuse méduse. Kasumi observa en même temps les squatteurs : des groupes d’amis, des ados, des familles… et des scientifiques.

'' Comme on aurait pu s’attendre après une telle nouvelle !'' marmonna-t-elle '' En plus côté discrétion ils ne sont pas très doués ! Je me demande ce qu’ils en feront si ils la trouvent…Sûrement des expériences.''

Elle sortit une montre de la poche de son short, il était désormais 11h. Ca faisait en tout cas une bonne heure que son avion avait atterri et la seule info qu’elle avait réussi à obtenir était qu’il y avait des dizaines et des dizaines de scientifiques près de la côte, comme elles auraient pu s’en douter. Elle décida de faire demi-tour pour être sûre d’arriver à temps au café. Kasumi dût se frayer un chemin pour quitter cette plage puis passa par les petites ruelles les moins fréquentées même si ça lui faisait faire plusieurs détours afin d’avoir un peu de silence et de croiser le moins de gens possible. Une fois arrivée à destination elle s'assit à une table et commanda quelque chose de frais à cause de la chaleur. Sa partenaire n’allait plus tardé.

+ Son avion devrait avoir atterri maintenant…Mes renseignements sont inutiles…Rhaaaa et dire que j’aurais pu dormir plus ! +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisa Hawkins
Epée de la Spada - Fondatrice
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Mar 8 Mar - 19:50

Il faisait chaud mais cela ne me gênait pas, loin de là. Avec de telles températures, je pouvais porter des tenues légères. Ce matin, mon choix c'était porté sur une robe turquoise laissant paraître, au niveau du cou, les bretelles de mon bikini. J'étais ravie : j'avais le soleil et la plage rien que pour moi ! Enfin c'était une façon de dire, la côte purulait de touristes.

+ C'est hors saison pourtant... +

Hors saison... Et oui, normalement je devais être assise derrière un bureau à écouter un prof parler de choses inintéressantes mais, pour une fois, Domdom avait décidé de m'envoyer sur une mission hors vacances scolaires. Pour justifier mon absence, un certificat médicale venant d'un docteur avait fait l'affaire. La question était : était-il encore en vie ? Cela, je m'en fichais royalement.
Je devais retrouver ma "partenaire" de mission dans un café... Que je n'arrivais pas à trouver. Je saisis le bras d'un homme d'âge mur, dirons-nous, et lui demanda poliment mon chemin :


" iHola! Por favor, ¿dónde está ''El Rosario"? "

L'homme me jeta un regard qui se fixa presque instantanément sur ma poitrine. Je me força à sourire tandis qu'il m'indiquait le chemin, tout en essayant de me convaincre de boire un verre avec lui. Au lieu de lui répondre, je continua mon chemin, non sans lui asséner un cou à la nuque, que personne ne remarqua. Plus tard, les médecins concluront à un malaise... Si bien sur, il survivait jusque là.
Au loin des cris attirèrent mon attention : visiblement quelqu'un était entrain de se noyer. Encore un pauvre type sans intérêt.

Enfin, une pancarte en bois ''El Rosario" se dressa devant moi. Sans hésiter, je franchis le pas de la porte et scuta la foule... Peu nombreuse, et peu fréquentable également. Un repère de voyou en quelque sorte ; un peu comme chez moi.
Pourtant une fille se détachait du lot : peau bronzée, longue chevelure de jais... Je la reconnu immédiatement.


+ Kasumi Sakamoto. +

Je m'avança, slalomant entre les tables et ignorant les regards interrogateurs que l'on posait sur moi. J'avais surement l'air, avec ma robe bleue, d'une fille perdue et donc d'une proie potentielle. Et bien qu'il essaye qu'on rigole !
Finalement, personne ne tenta rien, à ma plus grande déception. Les voyous, ce n'était plus ce que c'était !
Je m'assis en face de Kasumi.

" Hi ! Alors tu veux manger quoi ? De la méduse ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iksu
Boss des Unendings - Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Mar 8 Mar - 22:23

Iksu quitta finalement son parasol en quête d'un bateau et de matériel de plongée afin de chercher plus "en profondeur". Il regarda comment se portaient les scientifiques qui avaient eu la mauvaise idée de s'allonger sur le ventre et sourit : à la façon d'une araignée il avait laissé trainé des molécules d'ADN au vent en les influençant un peu tout de même afin de trouver l'oreille, une fois chose faite il envoyait la sauce et une quantité inimaginable entrait dans l'oreille, ensuite avec la pression elle se faufilait tranquillement jusqu'à l''encéphale et l'enveloppait. Ensuite une simple petite décharge de flamme électrique isolait le cerveau de chaque nerf du corps. Les derniers messages nerveux partaient et le patient s'éteignait alors dans une souffrance terrible, sans pouvoir l'exprimer autrement que par des grimaces que la position allongée sur le ventre dissimulait. C'était un passe temps cruel et divertissant mais il prenait également beaucoup de temps, il fallait des fois une dizaine d'essais pour arriver à son but en passant par l'oreille, plus encore quand la future victime décidait de bouger.

Iksu regarda ensuite le fond de l'eau, satisfait aussi, cette fois il avait simplement perforé les poumons puis leur avait cousus des morceaux de roches dans la bouche pour les maintenir sous l'eau vivant jusqu'à ce qu'ils se noient.


"Ah ! Voilà mon bateau. Hep ! Ho ! Ouais toi-là avec les lunettes ringardes et les poils qui sortent du caleçon. J'veux faire un tour sur la barrière de corail. Hein ? Excuse-moi j'ai mal entendu : tu veux pas ? Qui t'as demandé si c'était une question de volonté ?"

Le jeune homme attrapa le pilote et le lança sur le navire, ce dernier démarra l'engin et s'éloigna de la plage en jetant des coups d'œil comme s'il jetait des SOS. Une fois qu'il eut compris comment le bateau fonctionnait il assomma le pauvre bougre et se dirigea vers une petite île entourée de récifs. Et là, d'un calme froid il lui exposa tout son plan. Le type le regardait d'un air hébété, puis Iksu conclut :

"Seulement maintenant que tu sais tout, tu n'as plus le droit de vivre. . . J'ai d'ailleurs une idée assez intéressante, es-tu chanceux ? Non, bah on verra de toute façon, voici ce que je vais faire : tu vois comme les vagues s'écrasent contre les récifs ici ? Et bien je vais t'accrocher à, disons une frite, et puis tu accompagneras ces vagues contre les roches. Là entre en jeu ta chance, si tu te positionnes bien les premiers chocs t'offriront un aller simple pour le cimetière et sinon et bien, tu seras meurtri des pieds à la tête, inconscient, peut-être que tu te noieras d'ailleurs, les poissons viendront gober ce qu'ils pourront de tes plaies et tu mourras très lentement, une lente agonie que je ne te conseille pas mais au moins tu peux enlever une idée : tu ne mourras pas à cause d'un virus, avec tout ce sel tes plaies seront vite désinfectées ! Aller moi je vais chercher ma petite bête, je passerai te voir quand ça me tapera sur le système, essaie de mourir, c'est un conseil que je te donne ! Sait-on jamais qu'une autre idée vienne compléter celle-là quand je serai de retour. . ."

Le bateau partit donc, avec à son bord un homme riant aux éclats. Les personnes sur la plage n'ayant pas vu puisqu'il étaient cachés par l'île devaient se dire qu'ils avaient fini par sympathiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi Sakamoto

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 23
Localisation : Pas très loin

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Mer 9 Mar - 20:37

Une fille vêtue d’une robe entra dans le café. Kasumi n’eu aucun doute, sa partenaire été là. La tenue d’Aisa la surpris un peu mais après tout, elles loupaient les cours pour aller en mission au Mexique, sous une chaleur étouffante et elles allaient devoir aller dans l’eau capturer une méduse.

Citation :
" Hi ! Alors tu veux manger quoi ? De la méduse ? "

'' Ah ! Hello Aisa. Non, je crois que ça ira…Je vois que tu es déjà prête à aller te baigner ! Je ne m’attendais pas à te voir débarquer en robe ! Si j’avais su je t’aurais donné rendez-vous dans un café plus classe. ''

Elle se retourna et appela le même serveur qui lui avait apporté son thé froid. Elle lui demanda une glace au citron et demanda à Aisa ce qu’elle voulait. Une fois le serveur parti elle se remit face à sa partenaire pour parler de ce qu'elle avait remarqué en l'attendant.

'' Aucune information concernant la méduse ne parait dans les journaux, apparemment ce n’est que du bouche à oreilles. Il y a beaucoup de monde sur la côte, enfin, beaucoup de scientifiques. D’ailleurs mieux vaut ne pas trop trainer sinon quelqu’un d’autre risque de la capturer avant nous. ''

Le serveur revint avec les commandes. Kasumi lui donna un billet et lui dit de garder la monnaie. Après tout une fois rentrée chez elle ces pièces ne lui seront d’aucunes utilités.
Elles se levèrent et se rendirent vers la sortie du café. Kasumi sentit les regards se fixer sur sa partenaire jusqu’à ce qu’elles aient quittés le champ de vision des autres clients. Une fois sorties, Kasumi hésita à emprunter les petites ruelles à cause du bruit qui régnait dans les rues principales. Aisa s’engagea dans la rue principale ce qui ne lui laissa pas beaucoup de temps pour réfléchir. Le chemin se déroula en silence. Lorsque Kasumi regarda Aisa, elle avait l’air de réfléchir sérieusement. Elle en profita pour manger sa glace.
Une fois sa glace finit elle tenta d’avoir une discussion avec sa partenaire en lui demandant quelle excuse elle avait donné à ses profs pour venir ou ce qu’elle aimait faire etc...
Une dizaine de minutes plus tard elles avaient rejoins la côte. Il y avait toujours autant de monde que quand elle était passée se promener.


+ Comment on va faire pour trouver cette méduse dans toute cette eau ? +

Elle prévint Aisa qu’elle allait dans une cabine de changement. En effet elle n’avait pas pensé à mettre son maillot sous ses habits. Lorsqu’elle sortit elle avait gardé son short mais avait remplacé son t-shirt par un haut de bikini. Pour éviter de se faire trop repérer elle avait caché ses armes dans des étuis qu’elle avait attachés à sa ceinture. Elle espérait se battre et voir aussi de quoi l’épée de la brume était capable. Entre les discussions on pouvait entendre un homme riant étrangement au loin, ce qui donna les frissons à Kasumi. Elle réussit à vite l'oublier grâce aux autres voix et dit discrètement à Aisa.

'' Bienvenue au paradis des scientifiques ! Que faisons-nous maintenant ? Bronzer, se baigner ? Ou partir à la pêche ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisa Hawkins
Epée de la Spada - Fondatrice
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Mer 9 Mar - 22:36

Les températures n'avaient pas encore atteint leur paroxysme et continuait donc de monter en ce début d'après-midi. Après avoir discuté de notre mission, en compagnie de Kasumi, nous nous dirigeâmes vers la plage tout en discutant de banalités. Cela me permis de réfléchir : comment attraper une méduse, une unique parmi tant, dans ce vaste océan ? En plongeant ? Le pourcentage de réussite était déjà de 0.01%, mais il tomberait à 0.00% avec cette méthode.
Me laissant avec mes pensés Kasumi alla revêtir son maillot de bain.


Citation :
'' Bienvenue au paradis des scientifiques ! Que faisons-nous maintenant ? Bronzer, se baigner ? Ou partir à la pêche ? ''

Un sourire étira mes lèvres. Un début d'idée commença à naître dans mon esprit. L'homme qui était à la tête du Mexique était corrompu par la Spada... Renseignement utile : nous pouvions faire TOUT ce que nous voulions dans ce pays sans rien risquer, ce qui nous laissait une belle marge de manœuvre. Restait à ce décider sur la fameuse manœuvre justement.

" Inutile de se précipiter inutilement. Allons bronzer. De toute façon si quelqu'un la trouve avant nous, nous n'avons qu'à lui la reprendre... Ce sera moins fatiguant ainsi... "

Alors que nos pieds foulèrent le sable, je leva la tête pour regarder le ciel. Un beau ciel bleu et pas la moindre tempête en vu. Un pli soucieux barra mon front. Si mes renseignements étaient à jour, qui dit "immortel" dit "Unendings"... Et la méduse avait la particularité de ne jamais mourir justement. Les familles mineurs ne s'intéressaient pas à des affaires aussi "intellectuelles" et n'avaient pas les moyens de subventionner une mission avec un taux de réussite aussi bas ; les scientifiques pur et dur n'étaient pas un problème non plus. Mais les Unendings, c'était une autre histoire.

Quoiqu'il en soit, il nous fallait trouver une solution. Les méduses peuvent supporter des eaux très froides d'’environ –4°C. ainsi que des eaux chaudes d'’une température de 31°C : impossible de refroidir l'eau de la mer en dessous 4°C, ni de la réchauffer au dessus de 31°C... Un piège alors ? Pas facile puisque elles n’'ont pas besoin de chasser pour se nourrir. En effet, vivant au milieu de ses aliments, la méduse est en fait un piège à nourriture mobile : des êtres planctoniques sont constamment en contact avec son corps et deviennent paralysées sous l’'effet de ses cellules urticantes. Ils sont ensuite acheminés jusqu'’au bord de la méduse par des cils, c’est à dire de minuscules soies mobiles. En résumé, les méduses se laissent flotter et emporter par les courants, attendant simplement que des proies viennent se coller à elle...


+ Pas le plan de l'appât donc... +

Autant le dire, je séchais. On nous avait demander de venir, d'enquêter et si possible de ramener la méduse. Moi je veux bien, mais Domdom aurait pu nous souffler un plan quand même... Assise au côté de Kasumi sur le sable, je scrutais nos "concurrent" à la recherche d'informations, d'idées... Finalement je me tourna vers ma partenaire :

"Bon. J'ai pas la moindre idée de plan d'action, mais les méduses se rencontrent au bord des côtes, dans les eaux peu profondes. Elles prospèrent plus particulièrement sur les plages rocheuses. Espérons que notre méduses soit en mal d'amour..."

J'espérais sincèrement ne pas avoir lu toute la doc sur les méduses pour rien... Quoiqu'il en soit, nous nous dirigeâmes vers l'extrémité de la plage où pointait le nez des rochers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iksu
Boss des Unendings - Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Jeu 10 Mar - 0:57

"Dis donc toi ! Ça fait trois fois que je viens te voir et tu es encore en vie ? Malchanceux pas vrai, maintenant que la marée est descendu les vagues ne sont plus aussi fortes et tu vas juste pourrir ici. Mais en fait, peut-être as-tu de la chance, j'en ai assez du carnage et rater cette salope de méduse commence à me gonfler, faut dire que ça caille dans l'eau un peu plus loin. . . Enfin bref, tu es chanceux je vais t'achever !"

Iksu plongea à l'eau, se rapprocha doucement du malheureux, toujours accroché à sa frite et lui pressa la nuque d'un coup sec, à peine le muscle contracté cette dernière céda et le bougre rendu l'âme.

"Bon, on se calme et on réfléchit, rappelle toi ce que tu sais sur les méduses. . . Celle-ci mesure quelques millimètres à peine en plus, pourquoi n'a-t-on pas jugé utile de répertorier les lieux où se cachent ces méduses, si je tombe sur une déjà j'aurai de la chance. . . Bref, maintenant que je me suis bien défoulé en fouillant partout et que j'ai prouvé que le hasard ne résout pas grand chose si ce n'est les pulsions meurtrières il me faut un plan."

Le jeune scientifique s'installa sur le bateau et y réfléchit en regardant le ciel bleu.

"Fixer sa pensée en regardant un point précis, ce nuage-là par exemple, aller réfléchis maintenant."

Après une dizaine de minutes, accoutumé au bruit des vagues Iksu entendit un bruit étrange. Il se pencha au-dessus du bastingage et vit un simple sac de plastique, collé à la coque par une vague qui le portait.

"Mais voilà ! Sur beaucoup de plages les méduses viennent s'échouer bêtement en attendant un partenaire. Je n'ai qu'à attendre sur le sable et fouiller un peu. Tiens, à l'extrémité au moins je serai tranquille et je ne tuerai personne. . . Aller c'est parti et à la nage !"

Le bateau était en effet à sec à force de faire de longs trajets et au moins il n'effraierait pas l'animal en nageant, il opta d'ailleurs pour un peu d'apnée, il tenait une bonne trentaine de mètres sous l'eau. Cela éviterait que des curieux le repèrent et viennent le déranger pendant son attente dont il ne savait combien de temps elle durerait. Il était dans le même sens que le courant, c'était donc une partie de plaisir de nager jusqu'à la plage. Une fois sorti de l'eau il s'étala sur un rocher et attendit de sécher au soleil. Mais l'heure était avancée, il ne restait plus longtemps avant que le soleil se couche et après tout ça ne le dérangerait pas de revenir tous les jours jusqu'à ce que se pointe cette poche d'eau vivante. Mais voilà que deux silhouettes apparaissaient. Passer l'idée de les tuer, Iksu opta pour leur compagnie si jamais elle venait jusqu'à lui, puis il vit leurs visages.

"Intéressant. . ."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi Sakamoto

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 23
Localisation : Pas très loin

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Jeu 24 Mar - 23:22

Aisa et Kasumi se levèrent er marchèrent durant une dizaine de minutes jusqu’à atteindre la partie de la plage rocheuse.
Plus elles avançaient, plus elles voyaient une silhouette assise sur un rocher. Ca surpris beaucoup Kasumi car ce n’était pas vraiment un endroit fréquenté en temps normal.

+ Un scientifique ? +

Elle regarda attentivement l’homme et son impression disparue un peu car il n’avait pas de matériel avec lui. Kasumi préféra rester sur ses gardes. Même si il n’a rien de suspect, mieux vaux prévenir que guérir dit une citation.
Elle s’arrêta à seulement quelques mètres du rocher où était assis l’homme. Sa présence l’embêtait, elle ne pouvait chercher la méduse librement si il était là. Kasumi voulut souffler quelque chose à sa partenaire mais elle se dit que ce serait quelque chose d’impoli. Elle tenta donc de faire une discussion avec.

'' Bonjour ! Je vois que nous ne sommes pas les seules à avoir eu l’idée de venir à cet endroit…Qu’est ce qui vous a amené ici ? ''

Comme elle s’y attendait, elle avait encore ouvert la bouche en mal formulant sa phrase. Mais Kasumi voulait trouver un moyen pour qu’il décide de partir lui-même mais le plus dur était de réussir à ne pas le montrer même si elle reste naturelle.
Elle jeta un coup d’œil discret vers Aisa, bien qu’inutile, mais sa présence la rassura parce que si elle faisait une gaffe comme à son habitude, Kasumi n'aurait pas besoin de le mettre hors de nuire tout de suite et Aisa pourait l'aider, bien qu'elle ne préférait pas trop compter sur cela.

'' Au fait je vous parle...mais comment vous appelez-vous ? ''

C’était une question risquée, elle était sûre qu’il ne lui répondrait pas mais elle préféra tenter le tout pour le tout. Kasumi donna un petit coup de coude à Aisa pour qu’elle dise quelque chose elle aussi.

+ Je le sens vraiment pas. C’est qui ce gêneur ?! J’ai vraiment une mauvaise impression sur lui, même si je sais pas pourquoi. +
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iksu
Boss des Unendings - Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Dim 27 Mar - 19:26

Voyons donc comment la jouer, jeune touriste égaré, étranger qui ne comprend pas la langue, agressif, amical, indifférent. Aller, va pour l'amical :

"Il me semble que lorsque l'on demande le nom de quelqu'un il est d'usage de se présenter avant non ? Enfin bref passons, je m'appelle Roy et je suis reporter pour un petit journal américain. Et je profitais tranquillement de la vue qu'offrait cette côte rocheuse après avoir fini mes articles sur les plages mexicaines. Et si je puis me permettre, que viennent faire deux jeunes demoiselles dans un endroit isolé comme celui-ci ? On cherche le soleil ? N'avez-vous donc pas peur de tomber sur un dégénéré, après tout si quelqu'un vous attaquait, personne ne le verrait. . ."

Ce rôle commence déjà à me gonfler, je ferai bien le dégénéré mais après je n'aurai rien à faire en attendant la méduse, si ça se trouve elles ne sont là que pour des vacances. Deux jeunes recrues de la Spada. . . Ah ! Aucune mémoire pour les noms, enfin bon ce n'est pas ce qui importe le plus. En tout cas, mieux vaut pour elles qu'elles ne m'échauffent pas trop, je ne suis pas d'humeur. J'ai peut-être besoin d'un nouveau punching-ball puisque l'autre est mort désormais. . . Non, attends une minute, la Spada écoule de la drogue sur le marché, donc elles doivent être ici pour la méduse, on sait faire une drogue hallucinogène sans pathologie avec ses tentacules, c'est surement le département qui s'occupe de nos fonds qui leur a passé commande, les feignasses ne viendraient jamais sur le terrain. Donc pour l'intérêt économique de ma famille mieux vaut ne pas les tuer. . . Dommage, on ne trouve pas deux beaux et jeunes spécimens comme ça tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisa Hawkins
Epée de la Spada - Fondatrice
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Mar 29 Mar - 20:20

Kasumi avait interpellé l'homme qui se trouvait sur notre chemin, au sens propre et figuré du terme. Je ne savais pas si c'était la bonne chose à faire, l'homme me paraissait on ne peut plus suspect... Peut-être mieux valait s'en "débarrasser" relativement vite (pas forcement le tuer, je vous vois venir bande de sadique... Il y aussi la méthode : "on vous cherche là-bas")...

Iksu a écrit:
"Il me semble que lorsque l'on demande le nom de quelqu'un il est d'usage de se présenter avant non ? Enfin bref passons, je m'appelle Roy et je suis reporter pour un petit journal américain. Et je profitais tranquillement de la vue qu'offrait cette côte rocheuse après avoir fini mes articles sur les plages mexicaines. Et si je puis me permettre, que viennent faire deux jeunes demoiselles dans un endroit isolé comme celui-ci ? On cherche le soleil ? N'avez-vous donc pas peur de tomber sur un dégénéré, après tout si quelqu'un vous attaquait, personne ne le verrait. . ."

Il me sembla que notre interlocuteur avait mis un accent particulier sur sa dernière phrase, presque comme une invitation... Et plus je le regardais, plus sa tête me disait quelque chose. J'étais sûre de l'avoir déjà vu mais où ? Les reporters trop bavards finissait généralement dans la rubrique nécrologique et c'était signé la Spada... Avais-je vu l'ordre de sa mise à mort ? De toute façon, je n'étais pas la nettoyeuse.
Le plus important était qu'il avait répondu dans un japonnais parfait à Kasumi qui sans faire attention, avait parlé dans sa langue d'origine. Cela me donnait-il un indice sur son origine ? J'en doutais, ce fameux monsieur avait l'air d'être originaire d'un peu tout...

Dans l'immédiat, il fallait que ce jeune (?) homme s'en aille, à moins qu'il s'avère utile et cela, nous n'allions pas tarder à le savoir. En espagnol, je m'adressa à notre interlocuteur mais aussi à Kasumi :


"Désolé, je ne parle pas japonnais comme mon amie... Enfin seulement quelques rudiments datant de l'école et j'ai cru comprendre que vous étiez journaliste. Nous nous sommes perdu en cherchant mon père qui est scientifique. Il recherche une méduse je crois... S'il ne comprend pas, peux-tu lui traduire Kasumi ?"

Un reporteur allant au Mexique était censé parler espagnol. Si ce n'était pas le cas, il était fort probable que sa pseudo-couverture saute ; à l'inverse, s'il était réellement journaliste, je pourrais lui soutirer quelques informations utiles... Finalement on était bien tombé... Pourtant je ressentais comme un malaise dans l'air. Les yeux de l'homme devant nous me titillaient. Ils ressemblaient étrangement à ceux du boss des Unendings, mais les photos obtenues de lui n'était pas très nettes : seuls ces yeux étaient à peu près exploitables...
En guise de précautions, je fléchis les genoux comme pour me soulager d'une longue marche... Position me permettant également de me mettre en garde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iksu
Boss des Unendings - Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Mar 29 Mar - 23:06

Voilà donc que la seconde se met à parler, et pas dans la même langue en plus ! Mais bon ce n'est pas grave, je maîtrise l'espagnol aussi bien que le japonais, l'anglais, le français et l'italien. Le cursus a été rude pour arriver à être boss et ce n'est pas deux phrases qui vont me déstabiliser.

Aisa a écrit:
"Désolé, je ne parle pas japonnais comme mon amie... Enfin seulement quelques rudiments datant de l'école et j'ai cru comprendre que vous étiez journaliste. Nous nous sommes perdu en cherchant mon père qui est scientifique. Il recherche une méduse je crois... S'il ne comprend pas, peux-tu lui traduire Kasumi ?"

Elle me parait bien prudente dans cette position, bon choix, prête à fuir comme à frapper mais vu le tempérament de la petite je doute qu'elle s'en aille la queue entre les jambes. D'un espagnol irréprochable je répondis :

"Nul besoin de traduire, je comprends parfaitement l'espagnol, même s'il y a quelques variantes avec le mexicain j'arrive à me débrouiller ici. Vous avez égaré son père ? Elle est bien forte celle-là. Eh bien écoutez moi je n'ai vu passer personne depuis une bonne vingtaine de minutes. Mais si vous l'acceptez je veux bien vous escorter jusqu'à ce que vous le retrouviez."

Éludant totalement le passage sur la méduse qui m'arracha une grimace intérieure, j'allais m'amuser à voir où conduirait cette histoire de faux père perdu, la méduse attendra bien demain. Mais il va falloir que je surveille la jeune espagnole, il ne faudra pas qu'elle me surprenne et me frappe. J'ai horreur des gens sournois qui attaquent les gens dans leur dos. . . Même s'il m'arrive de le faire. Bref, il faut que je marche décontracté en laissant des ouvertures pour éviter d'être suspecter, au pire je ne prendrai qu'un coup et pas dans le dos donc ça ira. Les blessures dans le dos c'est absolument horrible, pas possible de soigner tout seul et quand tu te fais soigner tu exposes carrément tout le dos. La galère quoi ! Je me relève lentement, époussette mon maillot et leur lance amicalement :

"Alors, qu'en dites-vous ?"

Si elle acceptent et qu'elles m'attaquent juste après. . . Je les dépèce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasumi Sakamoto

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 23
Localisation : Pas très loin

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Sam 16 Avr - 20:18

Kasumi écouta chaque phrase de Aisa attentivement pour être sûre de ne pas se tromper dans la traduction, sauf que le ‘’ journaliste ‘’ lui répondit parfaitement en espagnole. Kasumi doutait bien évidemment, même était sûre qu’il n’était pas journaliste : pas d’appareil photo, de stylo ou encore de calepin. Elle décida de ne pas faire de commentaire directement, pour ne que ça ne paraisse pas étrange.

''Très bien ! Allons le chercher alors !'' cria-t-elle sur un ton excité.

Ca signifiait qu’elles perdraient sûrement quelques heures pour chercher la méduse mais, pour elle quoi de plus marrant que de le faire tourner en rond sachant qu’il n’y avait jamais eu de père perdu et c’est plus amusant que de chercher une méduse. Pendant qu’ils marchaient tranquillement, Kasumi commença à lui poser des tas de questions les plus insensées les unes que les autres cherchant une incohérence avec ce qu’il leur avait dit plus tôt. Elle posa des questions sur son journal, comment était la vie en Amérique, qu’elle sujet il avait fait,... Au bout de cinq minutes environ ils atteignirent enfin la partie remplie de la plage, là où elles avaient ‘’perdu’’ la trace du père d’Aisa. Kasumi commença à chercher un homme plutôt vieux et seul. Elle en trouva un assis seul sur son linge de bain scrutant l’horizon.


+ Mmmmh..Ca pourrait être marrant. +

Elle commença alors à s’agiter et à faire un sourire stupide. Elle regarda Aisa, pointa du doigt sa pauvre victime et demanda en espagnol :

'' Hé ! C’est pas ton père là-bas avec le short beige et la chemise à fleur ?! ''

Elle regarda ensuite Roy et lui dit d’aller avec elles pour vérifier si c’était bien lui. Elle ralentit le pas, se mit en arrière à la hauteur d'Aisa et lui murmura sur un ton à peine audible:
'' Et si on s'amusait un peu ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisa Hawkins
Epée de la Spada - Fondatrice
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Sam 14 Mai - 11:46

La chasse à la méduse avait un peu, pour ne pas dire beaucoup, prit une tournure inattendue. De la recherche d'un animal marin, nous nous sommes mises en quête de mon père... Inutile de réfléchir mille ans, la situation avait complètement dérapée. La question était de trouver un échappatoire. Bon, il fallait l'admettre, joueuse, j'avais avancé un pion sur l'échiquier, pion qui s'était vite retrouvé bloqué par le pion adverse...
Alors que je ruminais diverses stratégies tout en essayant de me rappeler où j'avais vu la tête de l'inconnu, Kasumi s'écria :


Kasumi Sakamoto a écrit:
'' Hé ! C’est pas ton père là-bas avec le short beige et la chemise à fleur ?! ''

Je tourna la tête vers la direction qu'elle indiquait. Un homme se prélassait tranquillement sur sa serviette de plage. C'était un individu typique du groupe "je-me-refuse-à-accepter-mon-age" et par conséquent il portait la tenue typique des adolescents en vacances et voulait paraitre cool alors qu'il approchait de la retraite.

+ Papy, laisse les chemises à fleurs aux jeunes hommes ! +

Le tout maintenant était de savoir comment j'allais me sortir de se traquenard. Il était claire que, bien que craignos, papy avait toute sa tête, si je débarquais sourire au lèvre et m'écriant "Papa, je te cherchais !", notre couverture déjà précaire, allait s'écrouler joyeusement.
Je jeta un regard à ma partenaire : ses yeux brillaient d'amusement et ses dires me le confirma :


Kasumi Sakamoto a écrit:
'' Et si on s'amusait un peu ? ''

Un sourire naquit à son tour sur mes lèvres. Elle avait raison, si on s'amusait un peu ?
Je m'avança vers l'inconnu qui tourna la tête en nous voyant approcher. En prenant soit de parler en espagnol :


"Papa ! Franchement t'abuses ! Tu m'invites à passer les vacances avec toi et tu disparais à la recherche d'une méduse !"

Mon "père" regarda autour de lui pour s'assurer que c'était bien à lui que je m'adressais puis me regarda à nouveau, un air perdu peint sur son visage. Diplomatiquement et dans un mexicain parfait il me répondit :

"Vous faites erreur mademoiselle..."

Et merde il était sain d'esprit... C'était dommage, s'il avait été plus perturbé on aurait pu s'amuser un peu plus. Presque morte de rire, je me tourna vers le pseudo journaliste :

"Je crois que ce n'est pas mon père en fin de compte..."

Notre couverture n'était plus, nous étions officiellement louches ce qui rendait les choses plus pratiques pour la suite, mais lui allait-il garder la sienne ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iksu
Boss des Unendings - Admin
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 28

MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   Dim 15 Mai - 14:47

Donc la comédie s'achève ici pour les deux petites Spada, mais moi je m'amuse bien dans ma peau de journaliste polyglotte et j'aime bien le nom que j'ai trouvé alors je vais continuer à jouer ce rôle. Le pauvre vieux qu'elles avaient interpellé s'était vite carapaté à l'autre bout de la plage.

"Écoutez mesdemoiselles, apparemment vous vous êtes moqués de moi et m'avez fait perdre un temps précieux, je me permettrais donc de vous dire d'aller vous faire voir ailleurs et de me laisser bosser sur mon putain d'article ok ?"

J'avais laissé échappé quelques vulgarités mais ce n'était pas avec ça que ma couverture allait sauter. Je pris donc soin de repartir en direction de la plage mais les évènements se sont enchaînés et le faux papa avait trébuché sur un des cadavres de mon œuvre, en tentant de s'excuser il l'avait retourné et s'était mis à hurler de tous ses poumons, il semblerait qu'il ait vécu trop d'émotions fortes puisque je le vis s'évanouir. Les gens autour se massaient et les autres cadavres furent découverts très rapidement, les symptôme étant simple : saignement du nez et de la bouche, air abruti sur le visage. Je me mis à courir en direction des cadavres en m'exclamant :

"Un scoop ! Un scoop! Dégagez le passage ! Un scoop !"

Puis finalement je décidais de laisser tomber le bon vieux Roy et de reprendre la peau et l'esprit de Iksu, je retournais vers les deux Spada d'un pas trainant. Et leur lançait nonchalamment :

"Bon, on oublie Roy, moi je suis quelqu'un, chef de quelque chose que je ne veux pas divulguer alors vous avez deux options : Vous déguerpissez gentiment et je vous laisse la vie ou bien. . ."


Les fils d'ADN entourant leur chevilles, j'envoyais mon impulsion de flamme en même temps que j’exécutais un mouvement de bras pour les faire tomber. Une fois qu'elles furent au sol, je m'approchai de la jeune japonaise et lui attrapant la tête je lançais :

"Je m'occupe de votre cas avec lenteur et cruauté."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Turritopsis Nutricula   

Revenir en haut Aller en bas
 
Turritopsis Nutricula
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hitman Reborn Storia V3 :: Amérique :: Mexique-
Sauter vers: